Communiqué de presse JPF 11

 

Communiqué Jeunes Pour la France - Aude (11)

Le 24 juillet 2010, l'église Saint Martin à Limoux (11), fut le théâtre d'un horrible spectacle. Les Chandeliers, les statuts, les crucifix, ainsi que l'autel ont été la cible d'un vandalisme sauvage caractérisé par une rare violence. Selon l'enquête, cet acte serait l'œuvre d'un seul homme, qui serait un déséquilibré mental ; accusation pratique du fait de la proximité d'un asile dans la ville de Limoux. Mais il est étrange que ce théâtre de désolation soit l'œuvre d'un seul homme.

Les Jeunes Pour la France de l'Aude s'inquiètent de la montée dans notre pays des attaques répétées que subissent les symboles chrétiens. Cet évènement révèle un contexte religieux plus large. En effet, un sentiment de "cathophobie" est en train de surgir en France ; on peut penser aux "kiss-in" organisés de façon provocante sur les parvis des églises ou encore aux subventions publiques accordées aux constructions des mosquées, alors que les églises peinent à trouver des fonds pour se maintenir en état.

Nos églises sont en danger. Il est crucial de protéger notre patrimoine à l’heure où fleurissent "cathophobies" et minarets insolents.

Nicolas Bolchakoff, responsable JPF 11

Jeunes Pour la France - Mouvement Pour la France de Philippe de Villiers

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×