Notre projet politique

Le projet politique

 

 

Le Programme du Mouvement Pour la France en 100 mesures 

Cliquez Ici: Le MPF, 100 mesures pour remettre la France en ordre.

 

 

 

Le MPF, un projet de société, une alternative de gouvernement.

 

Remettre l’économie en marche

Depuis des années, la croissance de la France plafonne sous la barre de 1,7% et notre pays étouffe sous le poids d’une dette astronomique. Ce sont les français dont le niveau de vie stagne qui en sont les premières victimes.

Trois ruptures sont nécessaires afin de remettre d’urgence en état de marche l’économie française :

- Favoriser le capitalisme entrepreneurial ou familial plutôt que le capitalisme financier dont chacun constate aujourd’hui l’échec retentissant dans le monde entier.

- Mettre l’Etat au service de la France et non l’inverse afin de réduire une dette gigantesque qui menace l’existence même de nos sociétés. Il est urgent de réduire le train de vie de l’Etat et instituer une « règle d’or » en interdisant à l’Etat d’emprunter pour ses dépenses de fonctionnement.

- Elaborer une nouvelle approche de la mondialisation, car l’Europe est aujourd’hui la zone économique la moins protégée au monde, en s’appuyant sur les règles de la réciprocité douanière, le respect des règles sociales et environnementales, l’utilisation de la monnaie comme arme commerciale, ni plus, ni moins, que les Etats-Unis ou les pays asiatiques.

 

L’homme placé au cœur de l’action publique

A l’opposé d’un courant matérialiste et individualiste, le MPF place la personne humaine au cœur de la société et de la patrie, lieux où convergent la dignité de l’homme et où la France s’inscrit comme « chemin du monde ». Face à l’illusion libertaire, le MPF sait que l’homme est un être de culture, de souvenirs, de projets, mais aussi d’institutions avec lesquelles il accède à la liberté.

 

Pour une Europe des peuples et des cultures

Le patrimoine commun de l’Europe s’est articulé sur la richesse des singularités nationales et de leurs cultures. Le MPF, à l’image de la majorité des européens qui, à chaque consultation, rejette le supranationalisme, est attaché à une Europe des démocraties, des libertés et des souverainetés partenaires. C’est à partir des peuples et de leurs nations qu’il faut refonder l’Europe et les relations internationales.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site